Sadisme de Yaourt

Blog à vocation ridicule et prétentieuse.

 

Le retour

Moi qui m’étais promis d’écrire au minimum un article par semaine, voici que je n’ai rien publié depuis presque deux mois. Zut, flûte et mute. Il faut en plus que je me mette à écrire les pages « Le monde du chose », décidément…

MAIS, j’ai une excuse : j’ai été malade, m’dame. Enfin, trois FAI m’ont lâchement laché à la fin de mon abonnement chez l’un deux (le cinq février – comme quoi, même sans ça, je n’aurais pas eu mon billet hebdomadaire). Résultat, un mois et demi sans pouvoir rien faire, argh.

MAIS, je vais me remettre à faire peur aux deux lecteurs de ce blog ; je suis de retour, plus puissant que jamais, plus affamé de haut débit, plus tout, quoi. Je suis en train de préparer un article sur un de mes jeux du moment, je n’en dis pas plus et maintiens un terrible suspense qui vous empêchera de dormir pendant une semaine, comme quand vous vous demandiez si Sharon allait finalement larguer Bryan ou rester avec Jesse, avant qu’une voix off de §§§ vienne vous annoncer, avec un doux ton sadique, que l’épisode 425 de votre série préférée était terminé, et que, avec le même ton jovialo-vicieux, vous allez finalement tout savoir la semaine prochaine. T_T
J’ai toujours rêvé de faire ça à mon tour.

Dans : Le monde du reste
Par Yaourt
Le 21 mars 2009
A 19:55
Commentaires : 0
 
 

La sagasphère… quoi ?

Vous ne connaissez pas Reflets d’Acide, ce monument du web ? Sans rigoler ? Et vous vivez toujours ? Sans rigoler ? Bon, vous frôlez le cancer du sida du tympan, il est temps de remédier à tout ça. J’ose espérer que vous connaissez tout de même le Donjon de Naheulbeuk ? Non ? Ça alors… je pensais que ça n’existait pas… Et vous connaissez Lorie, je suppose ? Oui ? Votre cas est encore plus grave que je le pensais !
Nous allons tenter d’y remédier en débutant par le début…

Il y a de cela presque dix ans, naquit une aventure révolutionnaire, marchant sur les pas des « deux minutes du peuple » de François Pérusse. Cette aventure, dont l’intrigue se déroule dans un monde de JDR, peuplé de trolls, d’elfes et de gobelins, se nommait le Donjon de Naheulbeuk.

« Pff, c’est éculé ça… » Pas du tout, jeune padawan. Laisse-moi le temps de terminer.

Cette aventure, disais-je avant d’être grossièrement interrompu, est novatrice de par son format : le format .mp3. En effet, le Donjon de Naheulbeuk est la première série audio gratuite francophone du web.

Une série audio, késako ? Comme son nom l’indique plutôt bien, il s’agit d’une série, généralement composée d’épisodes durant de 5 à 15 minutes, racontant les péripéties d’une personne ou d’un groupe d’aventuriers, mais n’utilisant que des sons pour se faire comprendre.
Pour faire simple, les séries MP3 sont aux séries télévisées ce que les pubs radiophoniques sont aux pubs télévisées. C’est comme les Barbapapa ou le dernier concert de Lorie, sans l’image.

La sagasphère... quoi ? dans Le monde du MP3 barbareieconeLe Donjon de Naheulbeuk, disais-je, est la première de ces aventures. Il raconte les péripéties d’un groupe d’aventuriers en-dessous de tout, tentant tant bien que mal de récupérer la douzième statuette de Gladeulfeurha, nécessaire à l’accomplissement d’une prophétie… Quelle prophétie, on n’en sait rien : l’important, c’est les 8.000 pièces d’or promises par le commanditaire. Au rendez-vous, des vannes foireuses, des baffes, de la bière, de la baston, du prorata, du farci d’elfe et autres tavernes.

Autour de cette série gravitent toute un pléiade d’objets dérivés, allant des BD Naheulbeuk aux figurines Naheulbeuk, sans parler des vêtements Naheulbeuk, des concerts du Naheulband ni des CD Naheulbeuk… Une encyclopédie de la Terre de Fangh (lieu où se déroulent les aventures) est également disponible en ligne… autant dire que l’aventure a fait du chemin depuis ses débuts.

Si vous voulez suivre les aventures du Ranger, du Nain, de l’Elfe, du Barbare, du Troll et de la Magicienne, foncez par ici !

medium_donjon-banniere dans Le monde du MP3


Le Donjon de Naheulbeuk n’est bien sûr pas le seul représentant du monde de la sagasphère. L’une des aventures les plus réputées est Reflets d’Acide. Le cadre est toujours le même, à savoir une compagnie d’aventurier devant aller explorer un gouffre dans un monde médiévalo-fantastique.
Rien de bien original de ce côté-là. Mais ce qui fait la force de cette série, ce sont principalement son scénario et sa qualité irréprochable.

Son scénario, il y a beaucoup à dire là-dessus. Tout d’abord, la première chose qui saute aux yeux est le fait que tous les dialogues, ou presque, sont constitués d’alexandrins. Et oui, Reflets d’Acide n’est qu’un gigantesque poème. Mais s’il n’y avait que ça pour rendre cette aventure si exceptionnelle…
On ne compte même plus les clins d’oeil. Par-ci une référence au Donjon, par là à Matrix, à Muriel Robin ou encore à Stéphane Mallarmé, la liste est vaste. Du plus gros au plus subtil, il y en a pour tous les goûts et toutes les cultures. À un point tel qu’un sujet de plus de quatre cents participations a été créé sur le forum, et continue à être enrichi de découvertes.
Ne parlons pas des nombreux jeux de mots, figures de style, métaphores et autres allitérations, je risquerais de m’égarer. Je pourrais aussi vous présenter Trichelieu, l’un des héros de l’histoire, mais il est mieux pour la santé mentale de tout le monde que vous le découvriez par vous-même.

zehirmahnn3Le plus surprenant dans tout cela est que ni le fond, ni la forme du scénario ne se retrouvent enfreints par toutes ces subtilités. C’est ce qu’on appelle les différents degrés de compréhension : lorsqu’une personne attentive écoute les épisodes, elle peut comprendre les jeux de mots dissimulés, l’histoire prend donc un sens totalement différent. Tandis qu’une autre personne, écoutant le récit d’une oreille plutôt distraite, ne pourra jamais se dire « tiens, la construction d’untel vers est plutôt étrange, ça se mêle mal au reste… » Bon, j’explique mal, mais l’idée y est^^

À noter que cette série remporte également le record de durée pour un épisode, le treizième durant 54 minutes et 8 secondes (je vous fais grâce des centièmes)

Je n’en jette pas plus et vous invite de suite à télécharger RDA, que vous trouverez sur http://www.synopsite.com…bonne écoute (:


Ce ne sont là que les deux aventures phare du monde de la sagasphère. Existent aussi des sagas MP3 spatiales (Adoprixtoxis, Survivaure, …), des parodies (The Lord of the Ringards, Banal Fantasy, la Matruc…), ainsi qu’une grande partie d’inclassables (Trimoria, School of Torture, la IIIème Légion, …)

Ceci est une liste non exhaustive, il existe plusieurs centaines de ces sagas. Un forum et un wiki ont été créés pour regrouper les créateurs et amateurs de ce genre, il s’agit de Netophonix. Vous y trouverez une liste de sagas MP3, les conseils des créateurs, des tutoriels pour créer votre propre épopée sonore, un calendrier de l’avent .mp3, et toutes sortes d’outils pour les amateurs de ce monde.

netophonix

Viendront sans doute plus d’articles concernant ce genre, présentations, critiques, ceci n’était qu’une petite introduction…

PS : LACHÉ VO KOMZ PLZZ §!§§

Dans : Le monde du MP3
Par Yaourt
Le 24 janvier 2009
A 17:32
Commentaires : 0
 
 

Du neuf

Ça fait bien longtemps que je n’ai plus rien écrit sur ce blog. En fait, à part ma présentation sur Dofus, je n’ai rien écrit. Cet article est quand même relativement ancien, puisq’hébergé autre part avant de venir ici, il y a quelques jours.

Déjà, je n’ai pas le temps de poster régulièrement de nouveaux articles. Les études m’en prennent pas mal… moins que ce qu’elles devraient, mais ça en bouffe, mine de rien.

Ensuite, parce que je ne trouve rien d’intéressant à dire. Ce n’est pas le but de ce blog, mais je tiens quand même à garder une certaine cohérence dans mes propos.

Aussi parce que personne me lit. Bah oui, c’est bien marrant de raconter n’importe quoi sur le net, mais ça l’est encore plus quand il y a des gens pour être témoin de mes élucubrations.

J’essayerai de publier quelques trucs dans les semaines à venir, même si tout le monde s’en fiche comme de sa première chaussette (en particulier quand ladite chaussette est verte. Surtout, évitez les vertes : c’est nul.) Ce ne sera rien de passionnant, mais je m’en fiche, j’fais ce que je veux, et tu te tais naab.

Dans : Le monde du reste
Par Yaourt
Le 23 janvier 2009
A 20:39
Commentaires : 0
 
 

Yaourt, sur Dofus

Mais qui es-tu, Yaourt ? \o/ lol

Yaourt, IG, c’est ça :


Yaourt, sur Dofus dans Le monde des jeux martalkansad8

Un Osamodas maniant l’Eau et l’Air, répondant au nom de Kanslantienn, et officiant sur le royaume de Menalt.

Et c’est tout ? mdr.

Du tout ! Je suis tellement narcissique que je ne vais pas me borner à écrire quelques lignes sur mon personnage !

Je suis équipé comme un noob, voyez donc :

kansstuffpersoah6ur7 dans Le monde des jeux

Pas de Gelano PM, pas de Vents PM, pas de Fulgu PM, pas d’anneau DC PM, encore moins de Bottes Harry ni de Dragodinde Emeraude et Ivoire, toujours pas de Chapeau de la Gamine Zoth !§… Mais surtout, pas la moindre créature invocable ! Dur dur, pour un Osamodas… À cause de cet handicap, je suis une vraie brêle en PvP, et ces chers Bontariens ne daignent pas m’aider à grimper au grade quatre… Mais où va le monde ?

Vous remarquerez que je suis équipé d’une arme peu commune. Là où la plupart des personnages chanceux préfèrent le Marteau Hubohu, j’ai opté pour la Masse du Corailleur Magistral. Et j’en suis, ma foi, fort satisfait. Histoire de vous donner une idée…

pioubuzaycs9

Matez-moi ce vol de vie !

ololmartalbuzaywl0

-927. Une régénération de 214 points de vie. Imaginez-vous la
même chose, sur quatre cibles simultanément. Et sans maîtrise,
s’il vous plaît !

Ah, il n’a pas été content, le Corailleur Magistral, lorsque nous lui avons arraché trois Coraux Magistraux… Ne parlons même pas des Poolay’s, ni des DragOeufs de Saphir, à qui nous avons dérobé respectivement de précieuses tresses et coquilles… Mais le résultat fut concluant. Plus pour moi que pour eux, évidemment.

patricideya2

Parricide…

Mais pourquoi tu parles que
de ton martal ? ptdr²

Mais parce que tout mon équipement est basé dessus ! Un maximum d’agilité pour profiter de son effet de zone, le plus de dommages possibles pour maximiser le vol de vie, et quelques bonus aux coups critiques pour rendre ce dernier plus fréquent. Puissant, le coup critique, mais il n’a qu’une chance sur cent de sortir.

Je pourrais bien parler du reste de mes sorts, mais ils ne sont que peu intéressants dans mon mode de jeu. Je préfère invoquer, et finir les zénemis au corps-à-corps.

Les flamiches, ça tape environ entre -45 et -55

Les corbeaux, pas mieux.

La griffe spectrale, entre -95 (olol) et -130.

La cinglante, entre -80 et -110

Oui, je fais plus de dégâts avec la Spectrale, qui tape Feu, qu’avec la Cinglante, qui tape Eau… la raison est simple, j’ai encore plus de 200 en intelligence, vestige du temps où je maniais de mode de jeu de préférence. Otomaï n’a toujours pas accepté de me faire une potion permettant de remettre mes caractéristiques à zéro, ce qui fait que je suis resté ainsi.

Et comme les dégâts de base de la Spectrale sont supérieurs à la Cinglante, ses dégâts finaux sont également supérieurs (vu que je ne dépasse pas les trois cents en chance)

Mais osef de tout ça !
xlptdr.

Tg noob.

 

Ceci est mon premier article, dédié au narcissisme, comme je l’ai dit plus haut. J’en ferai peut-être de plus intéressants à l’avenir… *.*’

Dans : Le monde des jeux
Par Yaourt
Le 22 janvier 2009
A 18:52
Commentaires : 0
 
 
 

RandoWF randonnées wallonie... |
isabelle91 |
country dance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Pièce Euro
| RANCH ARAPAOO
| Le blog du camping de Contes